Skip to main content

Mise en valeur de la recherche: Impact d'un chercheur

Citations

Malgré certaines limites, le nombre de citations reçues est l'un des indicateurs acceptés pour mesurer l'impact d'un article. Un nombre élevé de citations est associé à un impact plus grand.

Il est souvent utile, pour un chercheur, de mettre de l'avant le nombre de citations reçues par ses articles afin de démontrer l'impact qu'il a eu dans son domaine.

Les pratiques de citations varient beaucoup d'un domaine à l'autre : un article en biologie sera en moyenne beaucoup plus cité qu'un article en mathématiques. On ne peut donc pas comparer l'impact de deux articles provenant de deux domaines sur la base du nombre absolu de citations reçues.

Accès aux bases de données de citations

Plusieurs bases de données permettent de trouver les citations reçues par un article:

  • Web of Science : Principale et plus ancienne base de données bibliographique multidisciplinaire pour l'analyse des publications de recherche et des citations. (accès à plusieurs tutoriels)
  • Scopus : Lancé au début des années 2000, un concurrent direct de Web of Science. La Bibliothèque de Polytechnique Montréal n'est pas abonnée à cette ressource.
  • IEEE Xplore : Ne permet pas l'analyse de citations, mais permet de retrouver les citations à un article spécifique. Particulièrement utile pour les articles et conférences IEEE qui ne sont pas toujours répertoriés dans Web of Science.
  • Google Scholar : Gratuit, mais le nombre de citations est souvent surestimé (doublons, sources non académiques...).

À noter : la couverture de chaque base de données est différente. Le nombre de citations varie donc d'une base de données à l'autre.

En plus de vous permettre de trouver votre h-index, le tutoriel "Trouver un H-index dans Web of Science" vous expliquera comment accéder aux données de citations d'un ensemble d'articles dans Web of Science.

H-index

Le h-index est une mesure développée par J.E. Hirsch en 2005. C'est un indicateur unique qui tient compte de la productivité (nombre d'articles publiés) et de l'impact (nombre de citations reçues) d'un chercheur. Le h-index est le nombre de publications "n" qui a été citées au moins "n" fois.

Tout comme les autres indicateurs, le h-index a certaines limites:

  • Il varie beaucoup entre les disciplines, on ne devrait donc pas l'utiliser pour comparer des chercheurs provenant de disciplines différentes;
  • Il varie beaucoup selon l'âge et la durée de la carrière d'un chercheur;
  • Il ne tient pas compte de l'ordre des auteurs, ou du nombre d'auteurs d'un article;
  • Les citations excédentaires au h-index sont ignorées (un auteur ayant publié un seul article avec 300 citations aura tout de même un h-index de 1).

La Bibliothèque a développé un tutoriel présentant les étapes nécessaires pour trouver un h-index en utilisant la base de données Web of Science.

Google Scholar peut aussi être utilisé pour trouver un h-index. Par contre, un comité d'experts mandaté par le Conseil des Académies canadiennes a affirmé que "Google Scholar ne devrait pas être utilisé dans le cadre d’évaluations bibliométriques rigoureuses" (Éclairer les choix en matière de recherche : indicateurs et décisions, 2012, p. 66).

Pour trouver manuellement un h-index, il faut placer les articles en ordre décroissant de citations, et trouver le moment où le rang de l'article est plus élevé que le nombre de citations. Le h-index sera le rang précédent. Dans l'exemple ci-dessous, le h-index est de 7.

Graphique H-index   Tableau H-index

Figure 1: H-Index calculé à partir d'un nombre décroissant de citations. (2008) Issue du domaine public.

Autres indicateurs

Le comptage fractionnaire peut être utilisé pour faire le décompte des publications d'un auteur. Avec cette méthode, chacun des articles est compté pour 1 ÷ (nombre d'auteurs). Le comptage fractionnaire peut aussi être utilisé pour les citations.

Il peut également être pertinent d'évaluer le nombre ou le pourcentage d'articles qu'un auteur a écrit en collaboration. Cette collaboration peut être interinstitutionnelle, internationale ou intersectorielle. L'outil "Analyze data" de Web of Science est l’une des façons d’évaluer la collaboration.

L'impact relatif des citations (IRC) compare les citations reçues à la moyenne de citations globales pour un domaine. Cet indicateur peut être utilisé pour les citations reçues par un article en particulier, bien qu'il soit souvent utilisé pour comparer la moyenne des toutes les citations reçues par un auteur, une institution ou même un pays avec la moyenne mondiale. Cette façon de mesurer les citations est plus appropriée pour comparer des chercheurs dans des domaines différents.

Plusieurs chercheurs ont élaboré des indicateurs qui servent de complément d'information au h-index. Les plus connus sont le g-index et le e-index, qui donnent des informations sur les citations qui excèdent le h-index. Il a aussi été proposé de donner le h-index sur 5 ans, ce qui permettrait de comparer plus facilement des chercheurs qui ne sont pas au même point de leur carrière.

Aussi, les altmetrics sont de plus en plus utilisés pour mesurer l'impact.

Pour en savoir plus...

Trouver un h-index dans Web of Science

Ce tutoriel, conçu par la Bibliothèque, montre comment obtenir les données de citations d'un auteur, et son h-index en utilisant Web of Science.

Limites du h-index

Pour en savoir plus

La Bibliothèque possède des versions imprimées et électroniques de ces deux documents.

Gestion des références


Ces logiciels vous permettent d'importer, de gérer et de citer automatiquement une collection de références bibliographiques.

> EndNote
> BibTeX