Skip to main content

Impression 3D: Accueil

La fabrication additive, qu'est-ce que c'est?

L'impression 3D est un procédé apparu à la fin des années 1980. On parle de « fabrication additive », car les objets sont façonnés par une succession de minces couches de matière, par opposition aux procédés de fabrication classiques, dits « soustractifs ». Il existe plusieurs techniques différentes et la liste s'allonge rapidement, mais le principe reste similaire : à partir d'un modèle numérique en trois dimensions et d'un matériau brut, une tête d'impression commandée par ordinateur façonne graduellement l'objet, jusqu'à ce qu'il atteigne sa forme finale.

Quelques exemples de procédés selon la matière utilisée:

  • un plastique fondu et déposé en un mince filament par une buse d'extrusion (dépôt de filament fondu)
  • un photopolymère liquide solidifié par un rayon laser ultraviolet (stéréolithographie), par un projecteur (traitement numérique de la lumière), ou projeté en microgouttelettes par une buse et durci par ultraviolets (jet d'encre)
  • des particules de poudre (de plastique, de céramique, de verre, de métal...) liées par un rayon laser puissant (frittage sélectif au laser)
  • des feuilles (de papier, de plastique, de métal ou de composites) successivement collées, laminées et découpées par un rayon laser ou une lame très fine (Laminated Object Manufacturing).

Z Corporation - ZPrinter - 3D-printed toy wheel
Le résultat d'une impression par frittage sélectif au laser.

Les applications possibles

La fabrication additive comporte de nombreux avantages. On peut réaliser, à bas coût et sur mesure, des pièces uniques ou des formes géométriques complexes sans assemblage. Il est par ailleurs possible de produire des géométries non réalisables avec d'autres procédés : doubles parois, pièces creuses, contre dépouilles, etc.

L'impression 3D permet d'explorer de nouvelles possibilités manufacturières. On peut imprimer à partir d'une grande variété de matériaux, incluant des tissus organiques ou même du chocolat!


Une impression à partir de chocolat en pleine action

Cependant, les applications manufacturières de la fabrication additive sont limitées par la lenteur des procédés actuels et par les propriétés mécaniques des pièces produites, encore inférieures à celles de pièces réalisées par les méthodes traditionnelles.

Outre la fabrication de modèles et de prototypes, voici quelques domaines où l'impression 3D est en plein essor:

  • Joaillerie et arts
  • Prothèses dentaires, chirurgicales ou orthopédiques
  • Pièces de voiture ou d'avion
  • Électronique de haute précision
  • Applications militaires
  • Construction
  • Biologie
  • Archéologie
  • Mode
  • Et bien plus encore...

Une technologie qui révolutionnera bientôt notre façon de concevoir, de produire et d'utiliser nos objets quotidiens!

Impression 3D à la Bibliothèque

Le saviez-vous? Votre bibliothèque offre un service d'impression 3D à bas coût!

Fidèles à notre mission de soutenir l'enseignement et la recherche, nous désirons rendre accessible cette technologie novatrice au fort potentiel éducatif et social.

Rendez-vous sur la page de ce service pour obtenir plus d'informations.

Accéder aux documents à partir de la maison

En tant que membre de la communauté de Polytechnique Montréal, vous pouvez accéder de l'extérieur de Polytechnique aux ressources électroniques auxquelles la Bibliothèque est abonnée. Pour ce faire, suivre la procédure d'accès à distance.

Besoin d'aide?