Aller au contenu principal

Se tenir à jour : la veille > Démarche

Ce guide vous permet d'apprendre comment mettre en place une veille et vous propose outils et astuces facilitant sa préparation et sa mise en œuvre.

Cycle de veille

Le schéma ci-dessous synthétise les principales étapes d'une démarche de veille.

Graphique adapté de Alloing, C., Chantrel, F., Raffestin, A.-L. & Zimmer, T. (2011). Regards croisés sur la veille. https://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/49487-regards-croises-sur-la-veille.pdf et de Dumas, L. (2004). La veille marketing en hôtellerie : une pratique de gestion à exploiter. Théoros 23(3), 42-49. https://journals.openedition.org/teoros/775.
 
ÉTAPE 1 - Expression des besoins et identification des sources

Pour bien débuter sa veille, il est important de définir précisément son sujet de recherche et le type d’information qui répondra le mieux au besoin. Les sources d’information pourront ensuite être choisies en conséquence.

ÉTAPE 2 - Collecte des informations

Cette étape correspond à la mise sur pied du dispositif de veille. Il ne s'agit pas de la récolte à proprement parler, mais plutôt de la façon dont on se prépare à moissonner l'information, quels sont les modes de collecte et leurs outils correspondants à sélectionner et à paramétrer.

ÉTAPE 3 - Traitement des informations

Que faire avec l'information trouvée? C'est le propre du chercheur d'être en mesure d'analyser les données.
Par contre, certains outils peuvent faciliter le visionnement et le traitement des informations récoltées.

ÉTAPE 4 - Évaluation

Une fois l'information reçue, traitée, analysée, classée et citée, il est nécessaire de faire une rétroaction de temps à autre.

Voir aussi...

Pour des informations sur la démarche permettant d'élaborer une stratégie de recherche efficace, consultez le guide Trouver des articles scientifiques.

Plan de veille

  

Il est fortement suggéré de produire un
document récapitulatif : le plan de veille.

Ce plan permet de consigner les besoins, les sources et le dispositif de veille mis en place et ce, pour chacun des profils de recherche (champs d'intérêt).

Vous pouvez y indiquer vos notes et commentaires tout au long du processus.

Cette centralisation des informations offre une base sur laquelle travailler au moment de la rétroaction.

Trop d'informations = perte de temps!

   Veillez à ne pas ratisser trop large!

Le résultat serait une montagne d'alertes de pertinence variable dont le traitement grugerait du temps. Optez plutôt pour des requêtes ciblées dont la pertinence est assurée.