Skip to main content

Libre accès: Publier

Publier un article - voie dorée

Il y a deux façons de publier un article en libre accès : la voie dorée et la voie verte.

Dans les deux cas, le processus de révision par les pairs est utilisé et est d'une grande importance afin d'assurer la qualité des articles.

Voie dorée : L'article est accessible gratuitement sur le site de la revue. Il peut s'agir d'une revue en libre accès ou d'une revue payante qui rend certains articles librement accessibles aux lecteurs. Bien que ce soit souvent le cas, les revues en libre accès ne demandent pas toujours une contribution financière de l'auteur pour publier l'article. Plusieurs modèles économiques existent, mais les articles sont toujours disponibles gratuitement pour les lecteurs.

Pour trouver une revue en libre accès, consultez le Directory of Open Access Journals (DOAJ).

Avantages de la publication libre

Pour les auteurs :

  • Répond aux exigences d'un nombre grandissant d'organismes subventionnaires (incluant les organismes canadiens) ;
  • Offre une plus grande visibilité ;
  • Augmente le nombre de citations ;
  • Constitue une façon simple d'autoarchiver ses publications.

Pour les institutions :

  • Assure la diffusion et l'archivage de la production scientifique de l'institution ;
  • Contribue au rayonnement.

Pour la communauté scientifique :

  • Offre un accès gratuit ;
  • Facilite le repérage, les publications étant trouvées par les moteurs de recherche usuels (Google Scholar) et spécialisés (OAIster) ;
  • Permet la recherche dans le texte des articles ;
  • Favorise la collaboration internationale ;
  • Facilite la détection du plagiat.

Publier un article - Voie verte

Il y a deux façons de publier un article en libre accès : la voie dorée et la voie verte.

Dans les deux cas, le processus de révision par les pairs est utilisé et est d'une grande importance afin d'assurer la qualité des articles.

Voie verte : L'auteur publie un article dans une revue académique et le dépose dans une archive ouverte (ex : arXiv.org) ou un dépôt institutionnel (PolyPublie). PolyPublie accueille entre autres les articles scientifiques, les mémoires et les thèses. L'auteur doit vérifier, dans son contrat, si son éditeur permet l'autoarchivage. Plusieurs permettent d'archiver l'article révisé par les pairs (le manuscrit final ou la version formattée par l'éditeur). Un embargo doit parfois être respecté.

Vous pouvez vérifier, sur les sites des éditeurs, leurs politiques concernant l'archivage en libre accès.

Le site SHERPA/RoMEO peut constituer un point de départ pour faire ces vérifications. Il contient un résumé des permissions d'archivage et des liens vers les poltiques des éditeurs.

Se protéger en tant qu'auteur

Addenda au contrat de publication

Saviez-vous qu'il est possible d'apporter des modifications au contrat que vous signez avec votre éditeur? Pour ce faire, vous pouvez ajouter un addenda au contrat de publication.

Voyez un exemple d'addenda proposé par l'Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC). Ce document est adapté de celui produit par la Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition (SPARC) pour les États-Unis.

Pour plus d'information sur l'utilisation de cet addenda, consultez la brochure : Utiliser l’Addenda de l’auteur canadien SPARC pour protéger vos droits en tant qu’auteur d’un article de revue.

Éditeurs à crédibilité discutable

Avez-vous déjà été contacté par une revue offrant de publier votre article en libre accès moyennant certains coûts? Bien qu'il existe plusieurs éditeurs de qualité qui offrent des revues en libre accès, certains profitent du mouvement pour s'enrichir en créant des revues sans fondement scientifique. On les appelle les éditeurs prédateurs. Il est donc nécessaire de se poser quelques questions avant de soumettre son article à une revue.

L'Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) a publié une affiche présentant des critères d'évaluation d'une revue.

Le site Think Check Submit propose aussi des critères pour choisir une revue scientifique dans laquelle publier.